jeudi 8 août 2013

Un kilomètre à ... Plouf !


C'est connu, les chats ne font pas des chiens... Et quand on a la chance d'avoir pour Mom la secrétaire et membre active d'un groupe de randonnée, on a le droit à quelques petits privilèges qui ne se refusent pas !

 

Comme celui de partir en "reco" par exemple, pour "reconnaître", avec le fameux guide Indiana -Patrick- Jones, les itinéraires qui seront proposés aux membres à la rentrée.

 

Direction Saint-Cézaire sur Siagne, dans les Alpes Maritimes. Au détour du chemin, une mini-borie nous accueille. C'est sans doute là que vivent les lutins de Provence ;-)


Partis du Col de la Lèque, nous rejoindrons l'Arche de Ponadieu et le lit de la Siagne pour une rando rafraichissante.


À flanc de colline, bien au frais,


ou sous le soleil du maquis,



nous atteignons l'Arche de Ponadieu,



où le street-art prend des airs bucoliques ;-)



Prochain objectif, la passerelle des Malines. Si, si là-bas dans le fond du vallon !



Sensibles au vertige, s'abstenir ! Il faut maintenant rejoindre la rivière le fleuve (eh, oui, c'est un fleuve !)...


où le coin pic-nic idéal nous attend.



Le temps d'enfiler les sacs à dos, et c'est reparti pour l'aventure !




À part quelques couleuvres, on ne croisera pas grand monde ce jour-là. Dire que les touristes, eux, sont tous agglutinés sur la plage...



Vasques profondes et petites cascades s'enchaînent, rivalisant de beauté...





Comme nos sacs (et nos appareils photos!) ne sont pas étanches, et que nous n'avons pas de quoi installer un rappel, un dernier resserrement devra cependant être évité par une remontée (assez raide, hein, Mom ;-) rive gauche.



Une dernière belle vasque turquoise,



et la Siagne est rejointe par la Siagne de la Pare, d'où arrivent les adeptes de canyoning descendant l'Escragnolle.


La partie rando aquatique est terminée, ça remonte sec, en plein cagnard...


Un dernier coup d’œil à l'itinéraire de notre périple aquatique,  et le sentier longeant le Canal de Belletrud nous ramènera tranquillement à la voiture.


Que de beaux souvenirs ! Mais ce que je retiendrai surtout de cette journée... C'est...


Plouf !

9 commentaires:

  1. Une fois terminée et racontée comme ça, elle est pas si difficile que ça cette randonnée surtout quand Mémère est là pour m'aider dans les passages délicats!

    RépondreSupprimer
  2. Superbe région, belles photos...bon souvenirs pour vous je crois aussi.Bonjour belge.

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien les commentaires.....
    Belles photos.
    Patrick

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques photos !
    Coincidence... Nous rentrons nous aussi d'une rando de repérage pour les randos de la rentrée, mais à Tahiti ! Nous étions avec Indiana-Pierre et son coupe-coupe infernal. Nous n'avons croisé personne en route, pas une seule couleuvre...

    RépondreSupprimer
  5. Ouah ! Ca donne envie !
    Je suis partie en week-end il n'y a pas longtemps dans les gorges du Verdon, nous avons fait du kayak dans les gorges (c'était magnifique !) et si nous avions eu un peu plus de temps, on pensait aussi faire de la rando aquatique. Ton article m'a bien tenté et je pense que quand on y retournera, on tentera !

    RépondreSupprimer
  6. Super! T'en as de la chance de profiter des recos :)

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique ! Je suis enthousiasmée par cette superbe marche, les paysages ! Heu, sauf peut-être la couleuvre...

    RépondreSupprimer